mai 2014
L Ma Me J V S D
« mar   juin »
 1234
567891011
12131415161718
19202122232425
262728293031  

compteur

Catégories

Search

Alcaly Cissé : un Sénégalais sous le fil du sabre saoudien, terreur sanguinaire.

mai 10th, 2014 by educsociete

di.jpg

Par une sorte de rationalité, les peuples  font et subissent leur histoire avec l’intention ferme d’accéder à un horizon de grandeur et de dignité à arborer dans le temps, fièrement, comme signe symbolique  caractéristique de leur présence sans faille dans le concert des Nations.

C’est partant de là, peut – être, que Ibn Khaldun découvrit chez les nègres de son  époque, une attitude déconcertante  qui demeure actuelle chez les Noirs d’aujourd’hui, leurs descendants. Il s’agit du manque d’organisation consciente  qui empêche les subsahariens  actuels à agir  avec rationalité sur le destin  et à  le confiner à un rapport de maîtrise  de l’homme sur les déterminants de la plénitude de son existence : l’Homme doit à sa conscience de noter que dans son ascension vers l‘humanité , il s’est fait son propre bourreau pour satisfaire les mirages de sa susceptibilité  douteuse par la promotion de valeurs et de lois que la nature humaine (l’Homme étant  d’essence une créature imparfaite) rejette  fondamentalement, tout en se faisant hara-kiri  pour l’accepte hypocritement. C’est justement pour graver ce fait dans la mémoire de la postérité que Khaldoun a pu écrire : « La plupart des nègres s’habituent facilement à la servitude ; mais cette disposition résulte […] d’une infériorité d’organisation  qui les rapproche des animaux brutes ». (Prolégomènes  1 : 310).

Si cet écrit est ancien, sa valeur est actuelle. Celle – ci  pose malheureusement  le cas d’Alcaly Cissé, dans le débat patriotique sénégalais sachant que le monde moderne, le monde civilisé adossé aux valeurs humanistes humanitaires,  humanisantes est organisé en Etats. Chaque Etat a ses valeurs, ses lois et principes de gouvernement  inspirés de l’histoire ancienne ou contemporaine de son peuple. Alors, quel Sénégalais, quel patriote, quel subsaharien, quel Noir tout court souhaiterait voir Alcaly Cissé décapiter, fut – il au nom de la Charia ? A – t – il commis un crime que son bourreau potentiel ne pourrait  jamais commettre sur terre ? Une justice,  même royale, peut – elle avoir une valeur universelle ?

Saoudiens, le Sénégalais lambda observe et rappelle à toutes fins utiles :

-         Il existe une justice royale;

-         Il existe une justice d’Etat;

-         Il existe une justice du peuple.

Posted in Uncategorized | Réagir »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 51 articles | blog Gratuit | Abus?