mars 2014
L Ma Me J V S D
« déc   mai »
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31  

compteur

Catégories

Search

Rebut langagier à ‘’Kaddu diiné ji’’

mars 31st, 2014 by educsociete

di.jpg

Les fidèles téléspectateurs de 2stv n’ont certainement rien raté de l’émission religieuse dénommée ‘’Kaddu diiné ji’’ l’écho de la religion, dans sa rediffusion du dimanche 30 mars 2014.

Sur le plateau,  les deux invités du présentateur de l’émission assumaient bien leur rôle : une propagande islamiste formalisée dans un livre (écrit certainement en arabe) traitant, en gros, du code la famille en islam. Ce fut l’occasion pour l’invité habillé en européen être plus audacieux dans son engagement pour une société islamique. Finalement mal lui en a pris et il osa déclarer, en substance,  que les filles mineures de 13 ans ne sont pas vierges ou ne peuvent pas garder leur virginité  jusqu’à l’âge de la majorité. Disant   cela, il ne s’est pas rendu compte du double caractère intrigant et désobligeant de son propos. Or, tout le monde sait que généralement la morale religieuse  rebute l’obscénité  dans les actes de parole.  Le cas présent relève donc d’une singularité intrigante: une forme d’insulte publique médiatisée.

Que diable vient – il chercher  sous la robe innocente immaculée d’une fillette de 13 ans pour étoffer un discours de sainteté islamisant ? Est- il spécialiste de la question féminine vue sous l’angle de la lapidation et du glaive arabe ? Est – il gynécologue ou sexologue de la petite et moyenne enfance ? Ou, ce qui est grave pour un adulte,  parlait – il par innocence ?

Se décrypte, ici, l’effet de charme qu’induisent insidieusement, le micro et la caméra (par la médiatisation spontanée de l’égo du locuteur face au public) sur l’interviewé ou l’invité d’un plateau de télévision. Même si l’extension de l’espace médiatique a rendu accessible à tout un chacun micros et caméras des entreprises de presse, il n’est pas donné à tout le monde de discourir convenablement sur toutes les choses. Autant dans un dîner d’andouilles il n’est pas bienséant de parler de philosophie, autant face au micro ou à la caméra l’andouille n’est pas le locuteur attendu du public.

A la rigueur, le prosélytisme confessionnel revendique toujours un discours violent  déconnecté des réalités socioculturelles du moment. Par hypocrisie, il se sert du voile religieux pour jeter l’opprobre sur les familles. Mais , tout prosélyte que l’on soit, si l’on prenait conseil auprès de sa propre mère , docte, avant de livrer un message  de sainteté sur la virginité des enfants d’autrui, futures mamans d’autrui, l’on saurait regarder avec déférence la fillette de 13 ans pour magnifier en elle , les entrailles d’où l’on est issu en un jour quelconque sans savoir comment.

Posted in Uncategorized | Réagir »


Créer un Blog | Nouveaux blogs | Top Tags | 51 articles | blog Gratuit | Abus?